top of page
  • loubaska

Les années 90-2000




Ah les années 1990-2000 🥰


J'avais trop envie de vous partager mes souvenirs sur les années 90-2000, étant née en 86.


L'école primaire :


Bon clairement vous allez me prendre pour un dinosaure mais les choses écrites ont vraiment été vécues...


J'ai connu l’école primaire où on te tapait sur les doigts avec une règle en fer, où on te piquait avec des orties pour que tu restes bien en rang 2 par 2 et qu’on te chopait les petits cheveux et je ne dis pas le reste car ce serait bien trop grave de dire ça ici 😅. Un changement d’époque vraiment…

Dans la cour on jouait au loup, à l'élastique, au pog et j'apprenais à lire avec Ratus et Mina.

Si on écoutait pas, on se prenait une brosse du tableau en pleine tête et si on était sages on avait une image (j'avais absolument toujours les images...😇).


Quand tata Viviane te filait 10 francs tu étais le roi du pétrole quand tu allais au bureau de tabac des bonbons. Tu revenais avec un de ces paquets mon pote 😱❤️. 10 francs c’est 1,50€ pour info. Aujourd’hui on fait quoi avec 1,50€ ? 😅 Je me rappel, à l'époque j'aimais trop les chewing gum qui s'appelaient "dynamite", je n'ai jamais retrouvé ce goût... On adorait aussi les soucoupes, Push pop et compagnie et les Malabar étaient bien meilleurs que maintenant.

Tata Viviane c'est la femme de mon parrain. Je l'aime tellement. J'ai passé les meilleures vacances de ma vie chez elle. On faisait tellement de choses !

A la maison, je passais des journées entières à classer ma collection de timbres par pays, je faisais du piano, de la gravure sur verre et parfois j'allais construire des cabanes mais j'étais plutôt très calme et réservée donc je préférais la maison.


D'ailleurs j'étais tellement timide que j'oubliais tous mes textes lorsque je passais en public. Je te raconte pas la honte quand j'étais déguisée en agneau et Elodie en loup à la fête de l'école et que j'étais incapable de réciter mon texte de la fable de la Fontaine. N'empêche qu'on se donnait grave pour nos déguisements à l'école.

A l'école mon maitre en profitait pour bien m'humilier devant toute la classe. Il disait "Doriiiii fooooort !!!" pour faire un vieux jeu de mot avec le "Doryphore". Tout le monde rigolait et moi j'étais traumatisée.

Mais pas plus traumatisée que quand je devais ouvrir mon cartable avec ma pince à cornichons 😂😂😂 Oui oui, il était tellement dur à ouvrir que ma mère me glissait une pince à cornichons sur le côté. Sauf que, quand la pince tombait, j'étais obligée de demander au maitre de m'aider et avec ma timidité suprême c'était affreux pour moi. Traumatismes d'enfance parmi tant d'autres 😂





C'était tellement le kif quand maman nous faisait des omelettes à la farine ou des tartines mémés ❤️.


En parlant de mémé, ma mamie Suzanne je l'aimais tellement ! J'étais toujours dans ses pattes et je me rappelle que je lui achetais toujours du parfum au chèvrefeuille 😂


Tu portais les cagoules full intégrées et les pull en laine tricotés par maman.




Et t'avais forcément une photo souvenir de Walliby 😆😆😆 :


Le collège :


Bon déjà moi j'étais un peu la pauvre fille car je n'avais que la chaine 1, 2 et 3 à la télé (on servait même de télécommande 😂) donc j'étais un peu has-been. ça va que dans le Jura, on était quasi tous dans le même cas 😂...


Au collège, t’avais approximativement 5 barrettes de couleurs, de chaque côté d’une mèche de cheveux rouges, fard bleu Avon sur les paupières, Eau jeune en guise de parfum. Au pied, des Air Max, c'était la base !



On voulait toute le dégradé de Rachel dans Friends (c'était au collège ou au lycée ça ? Trou de mémoire...)



Quand j'allais voir mon p'tit copain, je mettais des jeggings et fausses Buffalo et fallait qu’il soit impérativement au RDV à 16h devant l’église car on ne pouvait pas se joindre.


D’ailleurs après ton style évolue et tu passes au t-shirt Guess à paillettes et à la fausse ceinture Dolce et Gabana blanche du marché, pour un look raffiné 👌. (Parfois tu alternais avec la LE TEMPS DES CERISES à clous)



Avec ma soeur on avait un Furby qui nous réveillait tout le temps dans la nuit en disant "laisse moiii dormiiiir encore silteplé" ou encore il osait nous sortir des "j'en m'ennuiiiie fffff" et un tamagotchi qu'on faisait tout le temps crever.

J'étais déjà fan de musique et c'était quand même bien relou quand il fallait rembobiner les K7. J'étais totalement fan de Roch Voisine, Hélène qui était seule sur le sable, les yeux dans l'eau.


Avec les copines de classe on faisait des spectacles sur Mambo Number five.


J'étais super amoureuse d'Anthony. Je lui avais demandé sur un p'tit bout de papier s'il voulait sortir avec moi et il avait coché la case "oui". Comment j'étais trop heureuse !!


On jouait à Sonic sur la Sega et après à Metal Gear Solid sur la première playstation. Tain la classe !


Quand mon frère est parti au lycée, il écoutait beaucoup de rap. Moi quand j'étais petite ça me faisait rire d'entendre dans ses musiques "capotes saloperie de carotte"


Le lycée :


Arrivée au lycée tu trouvais ça super chelou les escarpins pointus sur la fille la plus populaire du lycée. Moi, elle s'appelait Michelle la meuf trop stylée du lycée.


Moi perso je pensais être stylée avec mon bandeau Royal Wear 😂.




Ah ben j'étais un peu bipolaire niveau style. Tantôt en Royal Wear ou Com8, tantôt en petit chemisier léopard et talons pointus car, oui Michelle avait fini par m'influencer.


Mais j'étais tellement ultra fan de rap aussi ! La FF, notamment Kool Shen, Psy4, Sniper etc. J'écoutais aussi un peu IAM et NTM.


J’ai fait un bac SMS et à l’époque, on nous appelait « les messages ». On ne comprenait pas pourquoi… en effet, les téléphones portables étaient tellement nouveaux qu’on en avait pas 😂

Un jour on a fini par comprendre 🤪


Mon premier téléphone c'était un Trium sur lequel je tendais l'antenne pour capter 😂 !

Ceux qui avaient la classe avaient de Nokia 3310. Quand mon Trium est mort, j'avoue que j'avais un peu la classe avec mon Motorola à clapet



On écrivait en mode T9 parce qu’avec les 20 SMS compris dans le forfait c’était chauuuud !

J’étais, du coup, la plus grosse squatteuse de téléphone de l’école 😆. Toujours des mecs à gérer et quand on rompait par SMS fallait vraiment bien réfléchir 😂. Quand on avait plus de crédit, on se faisait sonner et si on tombait sur les répondeurs on pleurait car ça nous coûtait un max d’unités 😭.


Mais on était déjà bien contents car, avant ça, on avait le téléphone fixe chez les parents. Pas n’importe lequel : celui avec écran rotatif 😎. Toi quand t’appelais ton p’tit copain en haut ben en bas y’avait ton frère ou ton père qui écoutaient la conversation. Parfois les deux. Y’avait papa avec le téléphone et le frère avec le p’tit écouteur 😂.


Du coup le truc le plus sécure c’était d’aller à la cabine téléphonique du village. Elle était loin mais ça en valait la peine. Et quand on a eu nos premiers portables fallait monter jusqu’au belvédère pour tenter de capter une barre pour recevoir tes SMS. Et là t’étais deg car tu attendais 3h pour te rendre compte que Kevin n’avait pas pensé à toi. 2 semaines après, quand tu retournais à l’école, et que tu avais enfin du vrai réseau, tu recevais finalement tous les messages de Kevin d’un coup. Dommage pour toi, ton message de rupture était,quant à lui, bien passé 😆. En plus c’était super compliqué car chaque SMS était dans une conversation différente. Ça te prenait une place d’enfer dans ton Motorola 1 go donc t’étais toujours obligée de les effacer. Pour pas perdre la trace des preuves d’amour de Kevin, tu recopiais, à la main chaque SMS que tu recevais, dans un p’tit cahier que tu gardais bien secret.


J’avais hâte de rentrer de l’école pour aller sur internet. On avait un abonnement ADSL chez club internet. Mais quand les parents voulaient téléphoner, ça nous coupait la ligne. Quelle merde putain. Toi t’étais entrain de pécho Kevindu39 sur caramail et PAF ça te coupait en plein vol.


Quand la connexion revenait t’allais vite voir si tes copines étaient en ligne sur MSN et t’envoyais des wizz à Kevin parce qu’il ne répondait pas.



Entre temps t’allais checker si quelqu’un t’avais lâché un com sur ton skyblog.

Je téléchargeais à mort des images Diddl et j’imprimais les paroles des musiques trouvées sur www.coccinelle.com pour les mettre dans un classeur.


D'ailleurs sur notre skyblog on avait toutes des photos de nous en mode sépia 😆



Maman faisait ses courses à ED et nous on portait du Royal Wear, le Walkman Sony  dans les oreilles. On écoutait la FF et Sniper. Parfois Henri Dès car on était des fausses racailles et au mur j’avais quand même des posters de Britney Spears histoire de faire un peu la meuf.




Après, on est passés au CD, la grande classe :



Quand Kevin me soûlait j’écrivais des « Asv » à des mecs sur le chat de Caramail.



Je m'inventais trop une vie avec mes Sims.


Pendant les vacances, tu attendais patiemment le facteur pour savoir si tes copines t’avaient envoyé une carte postale écrite avec plein de couleurs différentes et signée par un Big Bisous Bien Baveux Belle Blonde (variante avec brune)


Bon après on s'est séparés avec Kévin. Je ne sais plus pourquoi et j'étais grave amoureuse d'Armand qui était dans une autre école mais on partageait la même cantine. On se regardait mais je n'ai jamais osé lui dire et je crois que lui non plus.


Tu te rappelles de ce que tu faisais le 11 septembre 2001 ?

On s'en souvient tous comme si c'était hier. Dans les rues, on entendait "c'est la guerre, c'est la guerre" et à l'internat on était tous collés devant la télé, choqués.

Clairement, on sortait tous les weekends avec mes copines. Enfin elles moins que moi quand même.

Tous les week-ends fourrées au New Look. On y allait en navette.

J'arrivais telle une reine sur la piste avec ma coupe un peu tektonik, les cheveux effilés à mooort (là on pouvait dire qu'on avait le cheveux pauvre), quand j'entendais la musique "SEAAAN PAUL AND BLU CANTREELLLLLL" et quand tu entendais le "Lapinou à l'Elysée" c'est qu'il était 8h du mat et que tout le monde était échoué sur les banquettes, dans le froid avec le Xav qui avait vomi partout mais du coup, quand on entendait cette musique on avait un regain d'énergie et on sautait tous sur la piste "c'est le laaaaaapinouuuuu à l'Elysééééééée, c'est le lapinou à l'Elysée, c'est le lapinou, c'est le lapinou, c'est le lapinou à l'Elysée".

Je te dis pas combien j'ai emballé de mecs à l'époque au New Look 😂 Une vraie charo mais toujours fidèle :)

Quand j'ai eu le permis je te raconte pas comment l'Opel Corsa ronflait dans la côte de Montaigu. Clairement à bout de souffle, on avait toujours l'impression qu'on ne pourrait jamais arriver en haut. J'étais le Sam car j'étais un peu la fille sécure du groupe car je ne buvais pas. Je m'étais prise 2 grosses cuites au Malibu ananas et rhum coca en début de carrière. Finito, depuis, je n'ai plus jamais rebu 😂.

On a tous connu les débuts d’Amandinedu38 sur YouTube d'ailleurs elle est entrain de faire son grand retour sur Tiktok. Première victime du cyberharcèlement malheureusement mais elle a carrément marqué notre jeunesse.


On faisait nos exposés avec Wordart 😆


Après tout ça, j'ai porté la frange pendant tellement longtemps 😁

J'avais pas le cheveux pauvre à l'époque, il était tout luisant ! 😂






Ahlala, cette bonne époque !

Comentários


bottom of page